Le chef des Farc s'est rendu deux fois à Cuba

le
0

BOGOTA, 10 octobre (Reuters) - Le chef des Forces armées révolutionnaires colombiennes (Farc), Rodrigo Londono, s'est rendu deux fois à Cuba pour rencontrer son équipe de négociateurs engagée depuis deux ans dans des discussions avec le gouvernement colombien, a annoncé vendredi Bogota. Le ministre colombien de l'Intérieur, Juan Fernando Cristo, a précisé dans un communiqué que ces déplacements du chef rebelle, pourtant recherché par les autorités, visaient à assurer le progrès des discussions. Rodrigo Londono, alias "Timochenko", n'a pas rencontré de représentants du gouvernement colombien et ne s'est pas assis à la table des négociations, a souligné le ministre. Le Venezuela, Cuba, la Norvège et le Chili font office d'observateurs dans ces négociations visant à mettre fin à près de cinquante ans d'affrontements qui ont fait plus de 200.000 morts en Colombie. Le gouvernement n'a pas précisé d'où était parti Londono pour se rendre à Cuba. Selon une source militaire colombienne, il aurait pris un vol privé à partir du Venezuela, où il vivrait depuis plusieurs années. Les deux parties qui négocient à La Havane sont déjà parvenues à un accord partiel sur la réforme agraire, la future participation des Farc à la vie politique et la fin du trafic de drogue. ID:nL6N0O302O Ils négocient toujours sur les réparations à accorder aux victimes du conflit et sur la démobilisation des 8.000 guérilleros des Farc. (Helen Murphy; Guy Kerivel pour le service français, édité par Tangi Salaün)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant