Le chef de la CSU veut une attitude unie face à la Russie

le
1

BERLIN, 22 novembre (Reuters) - Le patron de la CSU, parti allié de la CDU d'Angela Merkel, a mis en garde le ministre allemand des Affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier contre la tentation d'adopter une attitude plus conciliante à l'égard de la Russie dans la crise ukrainienne, rapporte le magazine Der Spiegel, samedi. "Je sais que M. Steinmeier est un diplomate raisonnable. Et nous avons également besoin d'un dialogue avec la Russie", déclare Horst Seehofer, chef de file de l'Union chrétienne-démocrate (CSU), allié de la CDU de Merkel. "Mais si M. Steinmeier mène sa propre diplomatie en marge de celle de la chancelière, cela serait hautement dangereux", ajoute Horst Seehofer. Ces précisions interviennent en réponse aux déclarations faites cette semaine par Matthias Platzeck, président du Forum germano-russe, un lobby économique, et patron du SPD, parti auquel appartient Frank-Walter Steinmeier. Platzeck estimait que les Occidentaux devraient reconnaître l'annexion de la Crimée par la Russie afin de permettre à Vladimir Poutine de sortir de la crise actuelle en sauvant la face. Il est le premier haut responsable allemand à se prononcer en faveur de cette annexion afin de trouver une solution à la crise en Ukraine. Steinmeier avait rejeté cet appel. Seehofer estime que certains membres de son parti sont favorables à une attitude plus conciliante à l'égard de la Russie et précise qu'il tente de leur faire entendre raison sur ce sujet. Les pays occidentaux doivent adopter une approche unie et le gouvernement allemand doit parler d'une seule voix, a-t-il encore dit, ajoutant qu'il abordera la question lors d'une réunion de la coalition gouvernementale, mardi prochain. (Michael Nienaber; Pierre Sérisier pour le service français) ;))

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Berg690 le samedi 22 nov 2014 à 21:08

    Reconnaître ou pas la Crimée?..c'est fait!

Partenaires Taux