Le chef de la CSU rejette le "Nous pouvons le faire" de Merkel

le , mis à jour à 16:11
1
    MUNICH, 30 juillet (Reuters) - Horst Seehofer, le président 
de l'Union sociale-chrétienne (CSU), alliée bavaroise de la CDU 
d'Angela Merkel, a estimé samedi qu'il ne pouvait pas faire 
sienne la devise de la chancelière concernant la crise des 
réfugiés.  
    "'Nous pouvons le faire' (Wir Schaffen Das). Je ne peux pas, 
avec la meilleure volonté, adopter cette phrase pour mon 
compte", a déclaré Horst Seehofer à des journalistes après une 
réunion de son parti. 
    "Le problème est trop important et les solutions tentées 
sont jusqu'ici trop insatisfaisantes", a poursuivi le 
ministre-président de Bavière, dont le Land est en première 
ligne dans la crise migratoire. "Les restrictions à 
l'immigration sont une condition pour la sécurité de notre 
pays." 
    Angela Merkel a adopté ce slogan l'été dernier quand 
l'Allemagne a ouvert ses frontières aux réfugiés fuyant les 
guerres du Moyen-Orient. La chancelière l'a encore répété jeudi 
à l'occasion d'une conférence de presse organisée après deux 
attaques attribuées ces derniers jours à des réfugiés.  
    Un million de migrants et réfugiés ont rejoint l'Allemagne 
en 2015.  
 
 (Jens Hack; Jean-Stéphane Brosse pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • vnetter il y a 7 mois

    Merkel, elle a trop duré et a pris la grosse tête