Le chef de la CSU blâme Merkel pour la débâcle électorale

le
0
    BERLIN, 6 septembre (Reuters) - Le président de l'Union 
chrétienne sociale en Bavière (CSU) a mis en garde les 
conservateurs allemands après les élections régionales 
"désastreuses" de dimanche et accusé la politique migratoire 
d'Angela Merkel d'être responsable de la défaite subie en 
Mecklembourg-Poméranie occidentale. 
    "La situation pour les conservateurs est extrêmement 
menaçante", a déclaré Horst Seehofer, qui est aussi 
ministre-président de Bavière, au quotidien Suddeutsche Zeitung. 
Les électeurs en ont assez avec les "politiques de Berlin", 
a-t-il ajouté. 
    Il a également indiqué que les conservateurs n'avaient pas 
su tirer les bonnes conclusions d'une série de défaites lors 
d'autres élections régionales cette année. 
    L'Union chrétienne démocrate (CDU) d'Angela Merkel a subi 
d'importantes pertes lors des élections de dimanche dans le Land 
de Mecklembourg-Poméranie occidentale, où le parti est arrivé 
troisième derrière les sociaux-démocrates du SPD et le parti 
anti-immigration Alternative für Deutschland (AfD).   
    A un an des élections législatives, la cote de popularité 
d'Angela Merkel a atteint son plus bas niveau depuis cinq ans.  
    Horst Seehofer a reproché à la chancelière de ne pas avoir 
répondu aux inquiétudes des électeurs concernant la crise 
migratoire. Plusieurs membres de la CSU ont appelé Angela Merkel 
à limiter le nombre d'arrivées de migrants en Allemagne. 
    La chancelière a reconnu lundi sa responsabilité dans la 
débâcle des élections régionales mais a continué de défendre sa 
politique migratoire. 
 
 (Madeline Chambers, Laura Martin pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant