Le chef de l'opposition ougandaise arrêté à Kampala-témoin

le
0
    KAMPALA, 15 février (Reuters) - La police ougandaise a 
arrêté lundi Kizza Besigye, chef de file de l'opposition, et 
fait usage de gaz lacrymogènes pour disperser plusieurs 
centaines de ses partisans, qui manifestaient à Kampala, a 
rapporté un témoin. 
    Kizza Besigye a été arrêté alors que la police avait demandé 
à ses partisans comme à lui-même d'emprunter un autre itinéraire 
pour leur marche dans le centre de la capitale, a indiqué le 
témoin, présent dans le cortège des manifestants. 
    "Ils ont voulu qu'il emprunte un autre itinéraire, très 
éloigné de l'endroit où il voulait aller. Les policiers ont 
alors commencé à tirer des gaz lacrymogènes et ont arrêté 
(Besigye) ainsi que deux autres dirigeants de l'opposition", 
a-t-il continué. 
 
 (Drazen Jorgic; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant