Le chef de l'opposition grecque va tenter de former une coalition

le
1

ATHENES, 21 août (Reuters) - Le chef de file de l'opposition conservatrice grecque Vangelis Meimarakis a déclaré vendredi qu'il allait tenter de constituer un gouvernement de coalition afin d'éviter à la Grèce les effets négatifs d'élections législatives anticipées. Meimarakis, qui dirige le parti Nouvelle démocratie, a reçu du président grec un mandat de trois jours pour former un nouveau gouvernement après la démission présentée jeudi par le Premier ministre Alexis Tsipras. Les élections anticipées, qui pourraient avoir lieu le 20 septembre, n'ont "aucune utilité", a commenté Meimarakis devant la presse affirmant vouloir "éviter tous les effets négatifs que cette élections pourrait créer pendant une très longue période". (Karolina Tagaris; Pierre Sérisier pour le service français) ;))

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M586441 le vendredi 21 aout 2015 à 10:58

    les dissidents de siriza ont lancé la machine à perdre, comme Mélenchon en France. La droite a raison d'essayer d'en profiter, mais ce sera difficile de trouver une majorité. Sait-on jamais? Siriza s'est bien allié avec un parti d'extrême droite!