Le chef de l'ETA arrêté dans le sud-ouest de la France

le , mis à jour à 14:27
1
 (Actualisé avec source judiciaire française § 6) 
    MADRID, 5 novembre (Reuters) - Mikel Irastorza, chef de 
l'organisation séparatiste basque ETA, a été arrêté samedi à 
Ascain, dans les Pyrénées-Atlantiques, au cours d'une opération 
de police franco-espagnole, a annoncé le ministère espagnol de 
l'Intérieur. 
    Le mouvement séparatiste a annoncé en 2011 la fin de la 
lutte armée mais n'a pas déposé la totalité de ses armes.  
    Irastorza, âgé de 41 ans, était en fuite depuis 2008, a 
précisé le ministère espagnol de l'Intérieur, qui se félicite 
dans un communiqué de ce "nouveau coup majeur" porté aux 
structures du mouvement séparatiste basque. 
    Il avait pris la tête d'ETA il y a un an, à la suite de 
l'arrestation d'Iratxe Sorzabal Diaz et de David Pla-Martin à 
Saint-Etienne-de-Baïgorry, déjà dans le département des 
Pyrénées-Atlantiques, au cours d'une opération menée par la 
Garde civile espagnole et la Direction générale de la sécurité 
intérieure française (DGSI). Le couple était considéré comme 
occupant les plus hautes fonctions à la tête d'ETA.   
    Un Espagnol et une Française ont également été interpellés 
lors de l'opération, ajoute Madrid, indiquant que le couple a 
hébergé l'Etarra en fuite. 
    Les trois suspects doivent être transférés à Paris pour être 
placés en garde à vue dans le cadre d'une enquête ouverte par le 
parquet antiterroriste, a indiqué une source judiciaire 
française.  
 
 (Sonya Dowsett et Rodrigo de Miguel; Jean-Philippe Lefief et 
Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • cavalair il y a un mois

    Zut , j'aurais prefere que se soit le chef de l'Etat qui soit arrete de faire ses k...neries