Le chef d'un groupe islamiste syrien tué dans une explosion

le
1

BEYROUTH, 10 septembre (Reuters) - Les insurgés islamistes syriens de l'organisation Ahrar al Cham ont désigné un nouveau chef de file et un nouveau chef militaire après une explosion qui a coûté la vie aux deux dirigeants mardi, indique le groupe dans un communiqué diffusé par vidéo. L'explosion, qui s'est produite dans la province d'Idlib dans le nord-est de la Syrie, a coûté la vie à 12 responsables de l'organisation dont son chef Hassan Aboud. Ahrar al Cham appartient au Front islamique, une alliance qui est en lutte à la fois contre les troupes de Bachar al Assad et contre les djihadistes de l'Etat islamique. Hassan Aboud est remplacé par Hachem al Cheikh, connu sous le surnom de "Abou Djaber". L'explosion s'est produite au moment où une cinquantaine de membres du groupe étaient réunis dans une maison. Selon des personnes sur place, il s'agirait d'une attaque au gaz, ce qui semble être confirmée par les premières constations médicales sur les victimes. (Pierre Sérisier pour le service français) ;))

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3182284 le mercredi 10 sept 2014 à 13:51

    Enfin de bonnes nouvelles.