Le chef d'un groupe anti-chiite tué au Pakistan

le , mis à jour à 17:52
0

ISLAMABAD, 7 juillet (Reuters) - Les forces de sécurité pakistanaises ont tué mardi le dirigeant du groupe Jaish-ul-Islam, responsable de récents attentats contre la minorité chiite, lors d'une opération ciblée dans les faubourgs de Quetta, dans le sud-ouest du Pakistan. Mehmood-ur-Rehman Rind a été abattu avec deux autres islamistes, a précisé le porte-parole du corps des gardes-frontières, Khan Wasey. "Il était impliqué dans plusieurs assassinats et préparait des attentats suicides contre la communauté hazara (chiite)", a-t-il ajouté. L'opération contre Rind a duré plusieurs heures et a donné lieu à des tirs de roquettes et de grenades. Un militaire a été blessé. Les chiites représentent environ 20% des 180 millions de Pakistanais. Depuis le début de l'année, une centaine d'entre eux ont été tués dans des attentats. (Gul Yousafzai, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant