Le chef d'équipe Jean-Marc Ayrault sonne la mobilisation générale

le
2
JEAN-MARC AYRAULT SONNE LA MOBILISATION GÉNÉRALE POUR LA CROISSANCE ET L?EMPLOI
JEAN-MARC AYRAULT SONNE LA MOBILISATION GÉNÉRALE POUR LA CROISSANCE ET L?EMPLOI

PARIS (Reuters) - Jean-Marc Ayrault a sonné vendredi la "mobilisation générale" du gouvernement pour la croissance et l'emploi, objet d'un double séminaire de travail à l'Elysée et Matignon.

Le chef du gouvernement avait reçu la veille un soutien appuyé de François Hollande, qui l'a raccompagné vendredi sur le perron de l'Elysée au terme d'un premier séminaire sur l'économie rassemblant une dizaine de ministres.

Une deuxième réunion de tout le gouvernement, suivie d'un déjeuner, était prévue dans la foulée à Matignon.

"Je n'ai pas besoin d'être conforté, je suis le chef d'équipe", a dit Jean-Marc Ayrault devant la presse.

"Nous sommes en début d'année 2013 et les Français attendent un signe, un cap, une volonté et tout le monde a compris que ce signe est très fort, cette volonté est partagée et cette détermination est entière".

Au terme d'une semaine où le gouvernement a affiché sa mobilisation sur le terrain, le Premier ministre a rappelé l'objectif de relance de l'économie française, espérée fin 2013 par le gouvernement, ce dont doutent nombre d'économistes.

"Le gouvernement est totalement mobilisé sur un objectif prioritaire pour les Français: la bataille pour la croissance et pour l'emploi", a dit Jean-Marc Ayrault.

"Chaque ministre, chaque membre du gouvernement dans le secteur de ses compétences devra se concentrer sur ces objectifs essentiels: croissance, emploi, solidarité".

Étaient présents à l'Elysée les ministres directement concernés par les questions économiques, financières et sociales: Pierre Moscovici (Economie), Michel Sapin (Travail et Emploi), Jérôme Cahuzac (Budget), Arnaud Montebourg (Redressement productif), Marisol Touraine (Santé), Stéphane le Foll (Agriculture), Nicole Bricq (commerce extérieur), Sylvia Pinel (Tourisme, artisanat, commerce), Geneviève Fioraso (Enseignement supérieur et recherche) et Najat Vallaud-Belkacem, porte-parole du gouvernement.

En réponse à ceux qui considèrent cette séquence de Nouvel An comme une simple opération de communication, cette dernière a jugé "important" pour les ministres de se "retrouver ensemble pour créer des synergies, pour échanger sur la façon dont chacun, dans ses prérogatives, on peut contribuer à faire redécoller l'emploi et donc la croissance".

"Chacun de nous, finalement, intervient sur des secteurs qui peuvent apporter leur pierre", a-t-elle ajouté sur Europe 1. "Il faut qu'on se parle tous ensemble de la façon dont il faut procéder pour être le plus efficace".

Elizabeth Pineau, avec Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • i.jamais le vendredi 4 jan 2013 à 13:25

    Il faut quand-même se rendre compte de la réalité : nous sommes gouvernés par un prof d'allemand semi-autiste !! Wouarf !!!

  • cavalair le vendredi 4 jan 2013 à 12:50

    avez vous deja vue les pieds nickles creer des emplois? Ils les detruisent a toute vitesse avec les impots insuportables sans s'en rendre compte