Le charme irrésistible des vieilles boutiques parisiennes

le
0

EN IMAGES - Un photogrape a effectué une série de clichés des devantures des magasins les plus anciens de la capitale. Son nom : «Paris re-tale». C’est une partie de l’histoire de la capitale qui est inscrit sur ces murs.

Que vous soyez parisiens ou des touristes venus profiter de la capitale le temps d’un week-end, vous avez probablement déjà vu ces devantures typiques du Vieux Paris! Que ce soit dans des passages couverts - passage Choiseul, passage des Panoramas (IIe arrondissement) - ou dans les artères plus imposantes, ils sont dispatchés à travers les arrondissements. Certains n’ont pas changé d’un pouce. D’autres ont été adaptés, transformés, pour l’implantation d’une grande enseigne ou la boutique d’un artisan.

Le photographe Sébastien Erras, en collaboration avec l’entreprise Pixartprinting, a visité Paris pour ne retenir que le meilleur de ces devantures, qui constituent un héritage architectural essentiel. Une série de clichés qu’il a intitulé «Paris re-tale». Exemple: le “Parfait élève de Pouyanne” au 57 boulevard Haussmann, est une teinturerie ancestrale depuis 1903. Second parangon du genre, rive gauche cette fois, le Paris Jazz Corner, et sa boutique bleu vif qu’il est impossible de rater!

Lire aussi: Découvrez la façade d’immeuble la plus fine de Paris

Petite précision: le photographe n’en est pas à son coup d’essai pour rendre compte de l’architecture parisienne. Sa série de photographies «parisianfloors» représente les pieds du photographe, sur un sol parisien particulier. Mosaïques multicolores, marbre noir et blanc, motifs orientaux... Saisissant! Vous pouvez découvrir l’ensemble de ses photographies parisiennes sur son site.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant