Le "Charles de Gaulle" pourrait être engagé contre l'EI

le
0
LE "CHARLES DE GAULLE" POURRAIT ÊTRE ENGAGÉ CONTRE L'EI
LE "CHARLES DE GAULLE" POURRAIT ÊTRE ENGAGÉ CONTRE L'EI

PARIS (Reuters) - Le porte-avions français "Charles de Gaulle", qui était en révision, et son groupe aéronaval se préparent à partir pour un exercice prévu de longue date dans l'océan Indien, a-t-on appris mardi auprès du ministère de la Défense.

Mais selon le site internet spécialisé Mer et marine, le "Charles de Gaulle" rejoindrait la région du Golfe, où il devrait être engagé dans les combats contre l'organisation de Etat islamique.

Le départ du groupe aéronaval devrait être annoncé lors des voeux aux armées que François Hollande doit présenter le 14 janvier à bord du navire au large de Toulon, précise-t-il.

Priée de dire si le porte-avions pouvait être engagé contre le groupe Etat Islamique, la source au ministère de la Défense a répondu : "C'est un outil militaire, c'est sa vocation d'être utilisé", sans donner plus de précision.

La décision d'envoyer le groupe aéronaval vers l'océan Indien et le Golfe est très délicate, car "elle intervient dans un environnement sécuritaire extrêmement sensible en France, où Daech (acronyme arabe de l'Etat islamique-NDLR) appelle ses partisans à mener des actions terroristes", souligne Mer et Marine.

Quelque 800 militaires français sont engagés depuis le' septembre dans le cadre de l'opération "Chammal" en soutien aux forces irakiennes contre les djihadistes de l'EI qui ont pris le contrôle de pans de territoire en Irak et en Syrie au cours de l'été.

Neuf Rafale, un avion ravitailleur, un avion radar, un avion de patrouille maritime sont actuellement déployés sur la base française d'Al Dhafra, aux Emirats arabes Unis. Six Mirages 2000-D sont déployés en Jordanie. Une frégate anti-aérienne est également mobilisée dans le golfe arabo-persique.

(Gérard Bon, avec Marine Pennetier, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant