Le Charles-de-Gaulle partira mercredi dans le golfe arabo-persique

le
0

PARIS, 13 novembre (Reuters) - Le porte-avions Charles-de-Gaulle appareillera mercredi et atteindra le golfe arabo-persique mi-décembre pour participer aux opérations militaires contre l'Etat islamique (Daech), a déclaré vendredi le porte-parole du gouvernement français. Stéphane Le Foll a ajouté lors du compte rendu du conseil des ministres que les avions français, à ce jour, avaient "déjà frappé Daech à cinq reprises en Syrie, dont trois fois cette semaine sur des sites d'infrastructures pétrolières" et que 283 frappes avaient été menées en Irak depuis le 19 septembre 2014. Un débat aura lieu à l'Assemblée nationale et au Sénat le 25 novembre pour prolonger l'intervention des forces armées en Syrie, a-t-il précisé, le gouvernement ayant l'obligation de consulter le Parlement d'ici début janvier. "Notre objectif est d'accroître et de poursuivre la lutte contre Daech, nous ciblons cette organisation dans le cadre de la légitime défense collective alors qu'elle développe ses actions terroristes", a dit Stéphane Le Foll, citant la déclaration du Premier ministre, Manuel Valls, lors du conseil. Le groupe aéronaval est en principe constitué, en plus du porte-avions, d'une frégate de lutte anti-sous-marine, d'une frégate anti-aérienne, d'un sous-marin nucléaire d'attaque, d'un pétrolier ravitailleur et d'un avion de patrouille. Lors de sa précédente mobilisation contre Daech, dans le cadre de l'opération Chammal entre le 23 février et le 18 avril 2015, 12 Rafale, 9 Super-Étendard et un Hawkeye embarqués sur le Charles-de-Gaulle ont effectué plus de 200 missions. (Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant