Le chantier EPR doit s'arrêter, selon Mediapart, EDF dément

le
0
EDF DÉMENT QUE LE CHANTIER EPR DOIVE S'ARRÊTER COMME L'INDIQUE MEDIAPART
EDF DÉMENT QUE LE CHANTIER EPR DOIVE S'ARRÊTER COMME L'INDIQUE MEDIAPART

PARIS (Reuters) - EDF doit arrêter le chantier du réacteur nucléaire EPR de Flamanville (Manche) en raison de dysfonctionnements mettant en danger les ouvriers, écrit lundi Mediapart, tandis que l'électricien assure que les travaux de construction se poursuivent.

Selon le site d'information, le ministère du Travail a ordonné à EDF de prendre des mesures d'urgence de mise en conformité d'équipements qui devaient être utilisés ce lundi, l'Autorité de sûreté nucléaire ayant constaté des problèmes.

"Le chantier continue : des travaux sont en cours, notamment de bétonnage", a dit une porte-parole d'EDF à Reuters.

"L'ASN nous demande des éléments complémentaires pour préparer l'introduction de la cuve", a-t-elle ajouté. "Nous répondrons point par point à ces demandes concernant le pont polaire et les chariots de manutention (qui posent problème, selon Mediapart)."

"EDF procédera aux opérations d'introduction de la cuve dans le bâtiment réacteur dès qu'elle aura transmis à l'inspection du travail le rapport définitif de conformité réglementaire des équipements nécessaires à la manipulation des gros composants comme la cuve. La cuve sera introduite cet hiver comme prévu."

Le ministère du Travail, qui avait été saisi par l'ASN, a confirmé avoir demandé à EDF de mettre aux normes une machine de levage.

Jean-Baptiste Vey et Geert De Clercq; Edité par Julien Dury

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant