Le changement climatique profite aux grands albatros

le
0
L'accélération des vents leur offre de nouvelles zones de pêche.

Le changement climatique profite aux grands albatros de l'océan austral... Même s'il ne s'agit que d'une amélioration temporaire, l'étude publiée aujourd'hui dans la revue américaine Sciencepermet de décrire très concrètement les mécanismes qui permettent cette situation. En l'occurrence, l'accélération des vents.

Jusqu'à présent, les impacts de l'évolution climatique sur la faune et la flore ont surtout été observés dans le cadre de la hausse des températures ou de la modification du régime des pluies. «Mais on sait également que le changement climatique provoque une augmentation de la vitesse des vents marins, de 15% en moyenne», rappelle Henri Weimerskirch, chercheur au Centre d'études biologiques du CNRS à Chizé (Deux-Sèvres).

Dans l'archipel français des îles Crozet (région subantarctique de l'océan Indien), la vitesse moyenne du vent est ainsi passée de 8 à 10,5 mètres par seconde (m/s) au cours des vingt dernières années. «Or le vent est un

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant