Le changement climatique aura un impact mortel

le
0
En 2050, l'Inde et la Chine pourraient, à elles seules, enregistrer près des trois quarts des décès supplémentaires liés au changement climatique, soit respectivement 136 000 et 248 000 morts supplémentaires.
En 2050, l'Inde et la Chine pourraient, à elles seules, enregistrer près des trois quarts des décès supplémentaires liés au changement climatique, soit respectivement 136 000 et 248 000 morts supplémentaires.

Pour la première fois, une étude évalue les effets du réchauffement de la planète sur l’équilibre des régimes alimentaires et la santé des individus

L’impact du changement climatique sur la production alimentaire pourrait en 2050 causer quelque 529 000 morts supplémentaires, révèle une étude menée par une équipe de chercheurs de l’université d’Oxford (Royaume-Uni) et publiée jeudi 3 mars dans la revue médicale The Lancet. De nombreux travaux ont montré que les dérèglements climatiques – sécheresses, pluies de plus en plus irrégulières, inondations, cyclones plus fréquents… – menaçaient la sécurité alimentaire, entraînant une baisse des rendements agricoles à même d’accroître le risque de hausse et de volatilité croissante des prix alimentaires et dès lors de rendre encore plus difficile l’accès des populations les plus pauvres à la nourriture. Mais pour la première fois, une étude évalue les effets du changement climatique sur l’équilibre nutritionnel.

Lire aussi : Le Changement climatique menace la sécurité alimentaire

La production agricole et l’offre alimentaire disponible ont en effet aussi un impact sur la composition des repas. « Notre étude montre qu’une baisse, même modeste de la nourriture disponible par personne, peut entraîner d’importantes modifications dans l’équilibre des régimes alimentaires et avoir de fortes répercussions sur la santé des gens », souligne le Dr Marco Springmann qui a dirigé l’équipe de chercheurs à l’origine de cette étude.

Ainsi sans mesures immédiates de réductions des gaz à effet de serre, le changement climatique pourrait entraîner, en moyenne, une baisse de la disponibilité alim...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant