Le championnat de F1 attire les convoitises

le
0
John Elkann et James Murdoch souhaiteraient racheter la société dirigée par Ecclestone.

Le grand cirque de la Formule 1 va-t-il changer de dompteur? Lors du Grand Prix de Turquie ce week-end à Istanbul, John Elkann, patron d'Exor et de Fiat, et James Murdoch, directeur exécutif et héritier du groupe de ­presse NewsCorp, qui a publié mercredi soir un bénéfice de 682 millions d'euros au troisième trimestre de son exercice 2010-2011, éclipseront les pilotes Lewis Hamilton ou Sebastian Vettel. Ces deux figures montantes du gotha des affaires ont révélé mercredi qu'ils étudiaient ensemble l'éventualité du rachat du championnat de F1, contrôlé par le fonds CVC Capital Partners depuis 2006.

Ces hommes pressés - le petit-fils de Gianni Agnelli et le fils de Rupert Murdoch, le magnat australo-américain de la presse, n'ont pas passé la quarantaine -, envisagent une offre de rachat conjointe du holding Formula One Holding (FOH) qui a généré en 2010 un milliard de dollars de chiffre d'affaires. Il contrôle les sociétés qui gèrent notamment les droits tél

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant