Le champagne exposé dans toute son effervescence artistique à Reims

le
0
Gordon Saunders/Shutterstock.com
Gordon Saunders/Shutterstock.com

(AFP) - Le musée des Beaux-Arts de Reims célèbre l'alliance festive et métaphysique du champagne et des arts à travers l'inspiration de nombreux artistes et créateurs tels Pablo Picasso, Pierre Bonnard ou encore Emile Gallé et les frères Lumière.

Conçue en partenariat avec le musée d'Orsay, l'exposition transdisciplinaire "Les arts de l'effervescence. Champagne!" réunit jusqu'au 26 mai 2013 quelque 370 ?uvres, peintures, sculptures, affiches, objets d'art ou films qui témoignent de l'image festive, luxueuse et parfois décadente qu'entretient jalousement le "roi des vins" depuis le 17e siècle.

"Au delà des symboles de fête et de frivolité, l'effervescence du champagne se révèle comme un vecteur de mythe et une possible réponse dionysiaque à la dureté du monde", a expliqué David Liot, le directeur du musée des Beaux-Arts de Reims.

Quatre sections thématiques conduisent le visiteur des festins de l'aristocratie du 18e siècle peint par Jean-François de Troy dans son "déjeuner d'huîtres" jusqu'au "Bouquet de champagne dom Ruinart" une table délirante en verre de Murano du designer Maarteen Baas qui s'amuse à déstructurer l'héritage du Siècle des Lumières.

L'exposition consacre une large partie à l'Art nouveau et à l'Art déco et dévoile de nombreuses affiches à la gloire du champagne créés par Pierre Bonnard, Mucha ou Toulouse-Lautrec ou encore une salle-à-manger "cosmique et poétique" dont la marqueterie symbolise la nature champenoise, commande du directeur de maison de champagne Henry Vasnier à Emile Gallé.

Le cinéma est également à l'honneur avec la présentation d'un film des frères Lumières réalisé pour la maison Mercier relatant les étapes de l?élaboration du champagne.

Autres raretés, un reliquaire en argent massif de Jean Goulden, protégeant une coupe tel un Graal, cadeau de l'interprofession du champagne à la cour d'Angleterre ou une série d'eaux fortes de Picasso qui présente un Minotaure en pleine extase sexuelle brandissant une coupe de champagne.

(Musée des Beaux-Arts - Pass : 4 euros - Fermé le mardi - Catalogue aux éditions Somogy, 39 euros.)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant