Le chalutier japonais emporté par le tsunami a été coulé

le
0
Les garde-côtes américains ont coulé à coups de canon le chalutier japonais qui avait été emporté par le tsunami du 11 mars 2011, et dérivait désormais vers les côtes de l'Alaska.

La lente dérive du Ryou-Un Maru, un chalutier japonais emporté le 11 mars 2011 par le tsunami qui avait provoqué la catastrophe de Fukushima, s'est terminée près de l'Alaska, sous les obus explosifs d'un navire de patrouille des garde-côtes américains. Quatre heures après avoir été criblé d'obus de 25 mm et avoir pris feu, le navire a fini par sombrer dans 300 mètres d'eau.

Impacts d'obus sur la coque du chalutier.
Impacts d'obus sur la coque du chalutier. Crédits photo : Petty Officer 2nd Class Charly Hengen/AP

Quelques heures auparavant, un navire de pêche canadien avait tenté de récupérer ce navire fantôme de 50 mètres de long mais avait estimé après un examen rapproché que le remorquage serait trop dangereux. Les autorités américaines, qui avaient déjà décidé de le couler pour limiter les risques pour la navigation et pour l'environnement fragile des côtes de l'Alaska ont poursuivi leurs man½uvres, qui ont servi d'exercice de tir pour l'équipage des garde-côtes.

Le chalutier à la

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant