Le CETA doit être ratifié par les parlements nationaux-CE

le
0
    BERLIN, 5 juillet (Reuters) - Les parlements nationaux 
doivent se prononcer sur l'accord de libre-échange entre l'Union 
européenne (UE) et le Canada, a déclaré la Commission européenne 
(CE) mardi, décision destinée à parer aux critiques de ceux qui 
jugent de tels accords trop confidentiels et profitables aux 
seules multinationales. 
    "J'ai examiné les arguments juridiques et écouté les chefs 
d'Etat et de gouvernement, ainsi que les parlements nationaux", 
a déclaré le président de la CE Jean-Claude Juncker. 
"Maintenant, il est temps d'agir; la crédibilité de la politique 
commerciale de l'Europe est en jeu." 
    L'exécutif européen espère que le CETA (Comprehensive 
Economic Trade Agreement), qui a nécessité cinq années de 
négociations, pourra être signé en octobre. 
    Paris et Berlin ont réclamé ces derniers jours que le CETA 
soit ratifié par les parlements nationaux.  
     
 
 (Robin Emmott, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité 
par Jean-Stéphane Brosse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant