Le cerveau et les résolutions oubliées

le
0
On a beau aligner les bonnes intentions en ce début d'année en matière d'exercice physique, elles ne seront pas toujours suivies d'effets. Un manque de volonté qui a également des origines biologiques.

Pour des raisons de santé ou même seulement de bien-être, les encouragements à l'activité physique sont constants. Malgré les bonnes résolutions qui font flores en cette fin d'année, la réalité est bien souvent décevante. Simple question de volonté? Pas seulement répondent plusieurs chercheurs de l'Inserm (université Bordeaux-Segalen) et du CNRS (institut de Neurosciences université Bordeaux-Segalen) qui viennent de publier leur travaux dans la revue Biological Psychiatry.

Si notre mode de vie est une bonne raison - ou une bonne excuse - pour ne pas pratiquer un sport, les scientifiques montrent qu'il peut également y avoir des raisons biologiques à notre flemmardise. Ils connaissent depuis longtemps le rôle joué par les cannabinoïdes, des substan...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant