Le cerveau des sexagénaires peut rivaliser avec celui des plus jeunes

le
0
Les stratégies mises en oeuvres chez les personnes âgées permettent d'optimiser les ressources du cerveau pour compenser la perte des neurones.

Le cerveau des personnes âgées en bonne santé peut être aussi performant que celui des plus jeunes, mais ne mobilise pas les mêmes ressources. Des travaux, publiés dans la revue Cerebral Cortex le 24 août dernier, montrent qu'en dépit de la perte de neurones inhérente à l'âge, le cerveau des sexagénaires peut rivaliser avec les performances de personnes deux fois plus jeunes. Cela grâce à une faculté accrue d'optimiser ses ressources. «Comme si le cerveau se disait : je vais attendre d'être sûr d'en avoir besoin avant de réfléchir, pourquoi anticiper ?», explique au Figaro le Pr Oury Monchi, responsable de l'axe Neuroscience et vieillissement au Centre de recherche de l'Institut universitaire de gériatrie de Montréal, auteur principal de l'étude menée avec ses collègues de l'université de Montréal. Les chercheurs ont donc demandé à 14 personnes âgées de 18 à 35 ans et 10 âgées de 55 à 75 ans et en bonne santé de réaliser des exercices d'a

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant