Le centre réfléchit déjà à l'après

le
0
Sous l'égide du MoDem, des responsables du Nouveau Centre, voire du Parti radical, travaillent à un «label commun» pour les législatives.

Faut-il y voir un début de recomposition de la famille centriste, telle que François Bayrou n'en finit pas de la rêver? Jeudi après-midi, salle Jean-Lecanuet (candidat en 1965) rue de l'Université à Paris, au siège national du MoDem, qui fait office de «Q.G. de campagne» au candidat centriste, s'est tenue une petite réunion qui, peut-être, pourrait jeter les bases d'un plus grand mouvement à venir... à l'occasion de la séquence électorale des législatives de juin.

Un «pôle central»

Sous l'égide de Marc Fesneau, secrétaire national du MoDem, ou encore de Bernard Lehideux et Éric Azières, deux proches de François Bayrou, François Zocchetto, sénateur (Alliance centriste) de Mayenne, Philippe Folliot, député (apparenté Nouveau Centre) du Tarn, Yves Pozzo di Borgo, sénateur (NC), Laurent Laffon, maire (NC) de Vincennes, ainsi que Jérémy Coste, président des Jeunes centristes (NC), ont posé, selon leurs termes, «les bases d'un pôle central» qui pourrait

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant