Le centre droit compte ses survivants

le
0
Les rescapés du Nouveau Centre, du Parti radical et de l'Alliance centriste sont peu nombreux et très divisés, sauf sur un point : ils se félicitent tous du naufrage du MoDem et de son capitaine, François Bayrou.

Les rescapés du Nouveau Centre, du Parti radical et de l'Alliance centriste sont peu nombreux et très divisés, sauf sur un point: ils se félicitent tous du naufrage du MoDem et de son capitaine, François Bayrou. Le président du Nouveau Centre, Hervé Morin, qui a conservé son siège dans l'Eure, a avec lui douze députés. Il faudrait qu'ils soient quinze pour former un groupe.

Outre la réélection au premier tour de Philippe Vigier dans l'Eure-et-Loir, Charles-Amédée de Courson a été réélu avec 65,79 % des voix dans la Marne, Francis Hillmeyer conserve son siège dans le Haut-Rhin, l'eurodéputé Damien Abad entre pour la première fois à l'Assemblée grâce à sa victoire dans l'Ain.

Sont également réélus Rudy Salles (Alpes-Maritimes), Francis Vercamer (Nord), Stéphane Demilly (Somme). Parmi les battus: Yvan Lachaud (Gard), président du groupe NC sortant, Michel Hunault (Loire-Atlantique), Nicolas Perruchot (Loir-et-Cher), Jean Dionis du Séjour (Lot-et-Garonne), J

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant