Le centre dispersé sur l'immigration

le
1
Droit du sol, droit d'asile, naturalisations? Nouveau Centre, UDI et MoDem entrent en ordre dispersé dans le débat, au moment où l'on évoque la naissance d'un «Grand Centre».

L'opposition carbure tous azimuts sur le dossier de l'immigration. Alors que Jean-François Copé a lancé une initiative concernant notamment le droit du sol, le président de Nouveau Centre, Hervé Morin, a annoncé de son côté la préparation d'une proposition de loi sur ces questions. «On ne doit pas jouer les vierges effarouchées sur ces sujets», a encore expliqué le président du conseil national de l'UDI dans Le Parisien, jeudi matin. «Le maintien du droit du sol à Mayotte et en Guyane est en train de devenir une bombe pour la République sous le poids de l'immigration illégale», explique-t-il.

Faut-il comprendre que le centre est en train de s'aligner sur les positions défendues à l'UMP par Jean-François Copé ou François Fillon? Hervé Morin s'en défend. «Copé n'a le droit d'ab...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2280901 le jeudi 24 oct 2013 à 12:54

    suppression de l'AME , suppression des aides et allocs pour les familles de plus de trois enfants, expulsion de tous les sans-papiers , immigration choisie , point barre !