Le CEA et Bouygues s'allient pour un réacteur de 4e génération

le
0

PARIS (Reuters) - Le commissariat à l'énergie atomique (CEA) et Bouygues Construction annoncent mardi la signature d'un accord de collaboration pour les études de conception du prototype de réacteur de quatrième génération dénommé Astrid.

Cet accord va permettre de croiser les apports de la R&D du CEA avec les compétences de Bouygues Construction dans le domaine du génie civil nucléaire, précisent les deux sociétés dans un communiqué commun.

La conception d'Astrid, qui participe au développement d'une filière de réacteur à neutrons rapides de quatrième génération, a été confiée à la Direction de l'énergie nucléaire du CEA, avec un objectif de mise en service à l'horizon 2020.

La phase d'études se poursuivra jusqu'en 2017.

Les 58 réacteurs nucléaires actuellement en service en France appartiennent aux deux premières générations, tandis que l'EPR en cours de construction à Flamanville et dont la mise en service est programmée pour 2016, appartient à la troisième.

Noëlle Mennella et Gilles Guillaume, édité par Cyril Altmeyer

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant