Le CCG dénonce une surenchère de propos hostiles aux musulmans

le
1
    DUBAI, 10 décembre (Reuters) - Les pays du Golfe ont dénoncé 
jeudi les propos "hostiles et racistes" tenus à l'encontre des 
réfugiés et des musulmans, quelques jours après l'appel du 
candidat républicain américain Donald Trump à refouler tous les 
musulmans des Etats-Unis.  
    "Le conseil suprême exprime sa profonde inquiétude face à la 
surenchère de propos hostiles, racistes et inhumains contre les 
réfugiés en général et les musulmans en particulier", a dit 
l'organe dirigeant du Conseil de coopération du Golfe (CCG) 
réuni à Ryad.  
    Il appelle à "fournir la protection nécessaire aux déplacés 
et réfugiés pris entre les feux d'un régime injuste et des 
groupes terroristes". 
    Les propos de Donald Trump, familier des provocations, ont 
été condamnés par le Haut Commissariat des Nations unies pour 
les réfugiés, qui a estimé qu'un tel discours nuisait à ses 
efforts de répartition des réfugiés à travers le monde.  
 
 (Noah Browning; Jean-Stéphane Brosse pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Aston54 il y a 12 mois

    Charité bien ordronnée commence pa soi-même!!!!!