Le caviar, l'autre or noir d'Abu Dhabi

le
0
La première récolte est prévue l'an prochain. L'objectif est d'atteindre en 2015 une production de 35 tonnes d'un caviar de la variété Ossetra. Soit 30 % de la production mondiale actuelle.

Où se trouve la plus grande ferme d'élevage d'esturgeons au monde ? À «Qui veut gagner des millions ?», cette question déconcerterait plus d'un candidat. Si chacun sait que le caviar ne provient plus exclusivement de Russie, difficile d'imaginer que la réponse est… Abu Dhabi. La capitale des Émirats arabes unis, connue pour son climat aride, ne recule, en effet, devant aucune prouesse technologique. Surtout lorsqu'il s'agit d'»or noir».

La firme Bin Salem Holding vient d'inaugurer, à Mussaffah, 50.000 mètres carrés d'installations dernier cri, où s'ébattent déjà 7000 esturgeons sibériens, soit 18 tonnes de poissons. 124 tonnes doivent encore être livrées cette année. Les esturgeons ont été élevés en Allemagne, où 120.000 autres œufs seront fécondés.

La première récolte, commercialisée sous la marque Royal Caviar Company, est prévue l'an prochain. Objectif affiché: atteindre en 2015 une production de 35 tonnes d'un caviar de la variété Ossetra. Soit, à la louche, 30 % de la production mondiale actuelle. Avec des élevages qui se développent partout dans le monde, de la France à Israël en passant par l'Uruguay ou la Chine, l'offre promet de grimper rapidement. Mais il n'y a qu'à Mussaffah qu'on aura du caviar au désert.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant