Le cauchemar d'Arsenal à Southampton

le
0
Le cauchemar d'Arsenal à Southampton
Le cauchemar d'Arsenal à Southampton
Arsenal a très mal débuté l'année 2015 avec une défaite très inquiétante jeudi sur la pelouse de Southampton (2-0). Inefficaces offensivement, les Gunners ont surtout montré d'incroyables lacunes défensives

Wojciech Szczesny se souviendra longtemps de ce jour de l'An... Le gardien d'Arsenal a été impliqué dans les deux buts encaissés par les Gunners sur la pelouse de Southampton (2-0), jeudi, pour le compte de la 20eme journée de Premier League... Alors qu'ils restaient sur deux succès obtenus à l'arraché face à QPR (2-1) et West Ham (1-2), les hommes d'Arsène Wenger n'ont quasiment pas existé face une formation des Saints qui a retrouvé son allant du début de saison. Le cauchemar des Londoniens au St. Mary's Stadium a commencé dès la 34eme minute de jeu. Très remuant, l'ancien Messin Sadio Mané s'est joué de Laurent Koscielny sur le côté gauche avant de profiter d'une sortie plus qu'hasardeuse de Szczesny pour placer une frappe enroulée du gauche sans angle et ouvrir la marque. L'international sénégalais, sorti quelques minutes plus tard sur blessure, peut également remercier un Per Mertesacker mal placé et surtout trop lent pour dégager sur sa ligne

Le festival de Szczesny

Alors que l'attaquant italien des Saints, Graziano Pellè, a trouvé deux fois le poteau pendant la partie et que le prometteur milieu anglais, James Ward-Prowse, s'est procuré deux grosses occasions, Southampton a doublé la mise à la 56eme minute de jeu (2-0). Suite à un centre dévié par Mathieu Debuchy, Szczesny a de façon assez incompréhensible dégagé du pied... directement sur Dusan Tadic, qui n'a pas manqué l'offrande. Arsenal pourra simplement regretter la mauvaise décision de l'arbitre de la rencontre qui n'a pas expulsé Florin Gardos à la 67eme minute de jeu pour un tacle en tant que dernier défenseur sur Alexis Sanchez. Arsenal réalise donc une très mauvaise opération dans la course à la Ligue des Champions. Et l'altercation en fin de partie entre un supporter des Gunners et Wenger, assis sur son banc, laisse présager des lendemains difficiles pour le manager français...

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant