Le catcheur américain Hulk Hogan exclu pour propos racistes

le
0
Le catcheur américain Hulk Hogan exclu pour propos racistes
Le catcheur américain Hulk Hogan exclu pour propos racistes

La WWE, richissime compagnie de catch, a mis un terme au contrat la liant avec Terry Bollea, plus connu sous son nom de catcheur, Hulk Hogan, qui aurait tenu des propos racistes il y a plusieurs années.

Cette tête vous dit surement quelque chose, cette moustache surtout. Hulk Hogan, aujourd'hui âgé de 61 ans, est un célèbre catcheur américain, apparu dans quelques films tel que Rocky 3 et des séries télévisées (Agence tout risques, Walker Texas Rangers,...).

VIDEO. Hulk Hogan affronte Sylvester Stallone dans Rocky 3

Avec son allure imposante (2 mètres pour 135 kilos) et sa personnalité hors du commun, il suscite une véritable «Hulkamania» dans les années 80, enchaînant les victoires et restant champion de monde pendant 4 ans. La puissante fédération de la WWE, qui a réalisé un chiffre d'affaire de 493 millions d'euros en 2014, fait la part belle à cette légende du catch, commercialisant des objets dérivés ou invitant Hulk Hogan dans ses shows.

L'idylle semble terminée entre la société côtée à la bourse de New-York et le catcheur moustachu de 61 ans. Hulk Hogan, auteur d'une sex tape il y a huit ans, aurait ponctué la vidéo par des commentaires racistes sur l'ex petit-ami de sa fille. Le catcheur a tenté de s'expliquer vendredi notamment via Twitter «c'était inacceptable pour moi d'utiliser ce langage offensant, il n'y a pas d'excuses pour ça et je demande pardon de l'avoir fait.»

In the storm I release control,God and his Universe will sail me where he wants me to be,one love. HH— Hulk Hogan (@HulkHogan) 24 Juillet 2015

La WWE a informé dans un communiqué la rupture de son contrat avec Hulk Hogan ajoutant qu'elle «reconnaît et respecte les personnes de tout horizon, comme le démontre la diversité présente chez nos employés, nos performeurs et nos supporteurs à travers le monde.» La puissante compagnie a dores et déjà retiré le catcheur de ses produits dérivés, et sa page sur le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant