Le casse-tête du voile intégral à bord des avions d'Air France

le
0
Selon un document que s'est procuré Le Figaro , le service juridique de la compagnie a informé son personnel qu'il pouvait interdire le port du voile intégral dans les salles d'embarquement mais pas dans l'avion.

L'affaire est un casse tête pour la compagnie. Interrogée par un commandant de bord qui a eu en septembre une passagère en burqa sur un vol AF7662 Paris CDG - Marseille, Air France a diffusé une note interne rappelant à son personnel navigant la conduite à tenir dans ce cas amené à se reproduire puisque 2000 femmes environ portent la burqa en France.

Le «mémo» rédigé par la direction des affaires juridiques de l'entreprise et dont Le Figaro s'est procuré une copie, joue la prudence faute de cadre précis pour le cas d'un compagnie aérienne. «Les équipages confrontés à une personne qui dissimule son visage ne peuvent, à notre sens, contraindre la personne à découvrir son visage, explique le document rédigé en avril 2011 soit tout juste une semaine après l'entrée en vigueur de la loi sur le port du voile intégral. Les textes relatifs aux lieux publics ne l'exigent pas et ne le permettent pas». Libre ensuite à l'équipage de déclarer ou non «l'infraction» a

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant