Le casse-tête de la remise du prix Nobel de la paix à l'UE

le
0
Ils seront trois lundi à Oslo à recevoir solennellement le diplôme, la médaille et le prix du Nobel de la paix lors d'une cérémonie boudée par six des dirigeants des 27 pays membres de l'Union européenne.

Correspondant à Bruxelles

L'Union européenne va solennellement recevoir son prix Nobel de la paix, pourtant elle n'arrivera pas tout à fait apaisée au city hall d'Olso. Derrière l'hommage rendu à un accomplissement historique, les discordes sur l'avenir et les susceptibilités de personnes seront immanquablement scrutées lundi à partir de 13 heures, par ceux qui doutent de l'Europe comme par ceux qui contestent la récompense.

Cette défiance, malgré l'honneur fait à l'UE après Barack Obama et le dissident chinois Liu Xiaobo, agace au plus haut point le trio qui va incarner le récipiendaire: le président du parlement Martin Schulz, le patron de la Commission José Manuel Barroso et le président du Conseil Herman Van Rompuy. Ce dernier, chargé de donn...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant