Le casse-tête de l'après-Mauresmo

le
0

À Roland-Garros, hier, deux nouvelles sont tombées. Une bonne et une mauvaise. La bonne, c'est qu'Amélie Mauresmo, 37 ans, attend un heureux événement pour avril. La mauvaise, c'est que l'équipe de Fed Cup, déjà assommée par la défaite en finale face à la République tchèque dimanche (3-2), perd sa capitaine, en place depuis fin 2012. « J'attends mon deuxième enfant pour avril (NDLR : son aîné, Aaron, a 15 mois). Or, les calendriers sont incompatibles, les rencontres 2017 intervenant en février (en Suisse, les 11 et 12) et avril (22 et 23 le cas échéant, face à la Biélorussie ou aux Pays-Bas). »

 

A entendre Mauresmo, il semble qu'elle referme durablement la parenthèse tennis de sa carrière professionnelle. « Le problème du job de coach, c'est voyager. Pour un moment au moins, je vais donner la priorité à la famille. » A la lumière de cette annonce, on peut se demander si la capitaine n'a pas vécu encore plus ardemment la finale de Strasbourg qu'elle savait être sa dernière ? « C'était là dans un coin de ma tête mais j'étais centrée sur ce qu'il y avait à faire. La pression venait davantage du fait que c'était une finale. Pas du fait que c'était la dernière. »

 

Une décision mi-décembre

 

Les responsables de la Fédération n'en sont qu'au début de leurs investigations en vue de dénicher un nouveau capitaine. « La suite après Amélie, ça risque d'être très dur, lance Arnaud Di Pasquale, le DTN. Le même charisme, le même leadership qu'Amélie, ça va pas être facile à trouver. » Alexandra Fusai, responsable du haut niveau féminin, brosse le portrait-robot de l'oiseau rare qui s'inscrira dans la lignée des Noah, Forget et Mauresmo : « Il lui faut la légitimité, la crédibilité par le parcours, les victoires dans de gros tournois, beaucoup d'expérience, être capable de transmettre, savoir rassembler, avoir l'adhésion des filles. On est dans la phase où on va prendre des ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant