Le cash-flow d'Airbus perturbé par des retards de livraison

le
0
LES RETARDS DE LIVRAISON S'ACCUMULENT CHEZ AIRBUS
LES RETARDS DE LIVRAISON S'ACCUMULENT CHEZ AIRBUS

PARIS (Reuters) - L'augmentation du nombre d'avions Airbus non livrés et stationnés à l'extérieur de leur usine à cause de problèmes liés à des fournisseurs met une pression sur la génération de cash-flow du constructeur aéronautique depuis le début de l'année, ont rapporté mardi des sources industrielles et des analystes.

Après un premier trimestre marqué par un rythme lent dans les livraisons, les places de parking disponibles à l'aéroport de Toulouse et à Hambourg sont de plus en plus réduites, selon ces sources et des photographies récentes prises par Reuters.

Le nombre d'A320neo privés de leurs moteurs et en attente de livraison, en raison de problèmes techniques chez le fournisseur Pratt & Whitney, a augmenté pour atteindre plus de deux douzaines, ont dit deux personnes interrogées par Reuters.

Cela pourrait représenter environ un milliard d'euros en cash, a estimé une source financière dans l'industrie aéronautique.

Concernant les A350, les livraisons continuent d'être retardées en raison du manque de pièces d'équipement des cabines. Selon Reuters, au moins six A350 sont stationnés en attente de livraison à Toulouse.

Airbus n'a pas souhaité faire de commentaire sur le nombre d'avions souffrant de retard de livraison mais a dit être confiant d'atteindre ses objectifs de livraison de plus de 650 appareils en 2016.

(Tim Hepher et Régis Duvignau, Julien Ponthus pour le service français, édité par Dominique Rodriguez)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant