Le cas LVMH-Hermès devrait faire changer les règles en Bourse 

le
0
Les instruments utilisés par LVMH pour monter discrètement au capital du sellier devront bientôt être déclarés.

L'enquête de l'Autorité des marchés financiers (AMF) sur la montée de LVMH dans le capital du groupe Hermès ne fait que s'ouvrir. Sans présumer de son ­issue, le dossier a brusquement ­accéléré la réflexion de place sur la réglementation boursière. Un texte de loi devrait rapidement amender les règles existantes, ce qui aurait pour conséquence d'empêcher une telle opération de se reproduire, du moins dans les mêmes conditions de surprise.

«Lors d'un entretien que j'ai eu avec elle, vendredi, Christine Lagarde (la ministre de l'Économie, NDLR) m'a indiqué vouloir proposer une modification de la législation afin que tous les instruments possibles soient pris en compte dans le franchissement des seuils », a déclaré au Journal du dimanche Jean-Pierre Jouyet, le président de l'AMF. Cela nous permettrait de nous mettre au diapason de la réglementation financière des autres pays », a-t-il ajouté.

Depuis deux semaines et la révélation par LVMH de sa positio

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant