Le cas Imbula

le
0
Le cas Imbula
Le cas Imbula

Absent de la plupart des matchs de Porto depuis la-mi novembre, annoncé en partance de Porto cet hiver, Giannelli Imbula traverse une période de fortes turbulences. Et si la recrue la plus chère du football portugais était sur le point de faire un gros flop ?

"Étrange" serait sans doute le mot juste pour qualifier les fêtes de fin d'année passées par Giannelli Imbula. L'ancien Marseillais a trouvé de bien mauvais cadeaux sous le sapin, à savoir une absence de la liste des convoqués pour le classico contre le Sporting (défaite 2-0) et d'incessantes rumeurs sur la présumée volonté de se séparer du joueur de la part du FC Porto. Bref, l'hiver 2015-2016 sent le sapin pour Gianni, dont le père est plus que mécontent de l'improbable situation de la recrue la plus chère de l'histoire du football portugais. "Tout ce que nous voulons savoir, c'est à quel point Porto est prêt à parier sur lui, parce qu'il y a eu des situations incompréhensibles", a déclaré Willy N'Dangi dans les colonnes de O Jogo. Malgré l'intérêt du Milan AC, de Stoke City ou de Southampton, le représentant du milieu portista affirme n'avoir reçu aucune proposition concrète et se veut malgré tout patient. "En premier lieu, il a un contrat avec le club. Ensuite, je suis curieux de voir comment ce dernier va gérer l'un des plus gros actifs de l'effectif, comment ils vont gérer la situation." Depuis le revers des Dragons contre le Dynamo Kiev à domicile en Ligue des champions (0-2), Imbula a vu son nom être rayé de la liste des convoqués à six reprises sur neuf matchs. Sur les trois rencontres où il a été appelé, il n'a été titulaire que face à Chelsea (défaite 2-0, encore). Il est ensuite entré en jeu contre le CD Nacional à la faveur d'une légère blessure de Danilo Pereira et a fait une apparition contre Maritimo en Coupe de la Ligue il y a tout juste une semaine. Cerise sur le gâteau, il faut remonter jusqu'au 25 octobre pour retrouver un Gianni titulaire en Liga Nos. Bref, c'est peu dire que Julen Lopetegui a complètement abandonné l'idée de faire du Français l'une des pierres angulaires de son système.

C'était 2015, en Liga Nos

Lacunes tactiques et concurrence

Le technicien espagnol des azuis e brancos a pourtant essayé d'intégrer sa précieuse recrue à maintes reprises et de différentes manières à son 4-3-3. De fait, Imbula a tantôt évolué au sommet du triangle, tantôt en relayeur, son poste de…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant