Le cas Ibrahimovic justifie l'impôt à 75%, selon Jérôme Cahuzac

le
0
POUR JÉRÔME CAHUZAC, LA RÉMUNÉRATION INDÉCENTE D?IBRAHIMOVIC JUSTIFIE L?IMPÔT À 75%
POUR JÉRÔME CAHUZAC, LA RÉMUNÉRATION INDÉCENTE D?IBRAHIMOVIC JUSTIFIE L?IMPÔT À 75%

PARIS (Reuters) - La rémunération promise au footballeur Zlatan Ibrahimovic par le Paris Saint-Germain est indécente et justifie l'imposition à 75% au-delà d'un million d'euros, qui durera plusieurs années, a déclaré jeudi le ministre délégué au Budget, Jérôme Cahuzac.

Les propriétaires qataris du club parisien ont offert à l'attaquant suédois un bail de trois saisons payé 14 millions d'euros net par an, un record dans l'histoire de la Ligue 1.

"Ces chiffres ne sont pas impressionnants, ils sont indécents", a dit Jérôme Cahuzac sur Europe 1. "Ils sont indécents à un moment où, dans le monde entier, chacun doit faire des efforts."

Avec cette annonce, "on comprends mieux" la future imposition à 75% des revenus qui figurera dans le budget 2013 et durera "le temps du désendettement", a-t-il ajouté.

Prié de dire s'il entendait par là un, deux ou trois ans, Jérôme Cahuzac a répondu : "Le temps du désendettement, je le crains, risque de prendre un peu plus que ce que vous indiquez."

Le gouvernement prévoit de réduire le déficit public à 3% du PIB fin 2013 et de rétablir l'équilibre des comptes publics fin 2017, pour la première fois depuis 1974.

Jean-Baptiste Vey, édité par Patrick Vignal

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux