Le cas de Serge Letchimy évoqué par l'Assemblée le 14 février

le
9
LE CAS DE SERGE LETCHIMY ÉVOQUÉ PAR L'ASSEMBLÉE LE 14 FÉVRIER
LE CAS DE SERGE LETCHIMY ÉVOQUÉ PAR L'ASSEMBLÉE LE 14 FÉVRIER

PARIS (Reuters) - Le président de l'Assemblée, Bernard Accoyer, a estimé mercredi que l'incident survenu la veille dans l'hémicycle était d'une "exceptionnelle gravité" et indiqué que le bureau de l'institution évoquerait le 14 février le cas de Serge Letchimy.

Les membres du gouvernement ont quitté mardi l'hémicycle après que ce député apparenté socialiste eut comparé les propos du ministre de l'Intérieur sur les civilisations aux idéologies qui ont mené aux camps de concentration du XXe siècle.

"J'ai décidé de convoquer une réunion en urgence et dans les meilleurs délais du bureau de l'Assemblée", a déclaré Bernard Accoyer en ouverture de la séance des questions au gouvernement.

"Il se réunira la semaine prochaine avant la reprise des questions au gouvernement, le mardi 14 février au matin, afin de décider des suites à donner au trouble profond créé par les propos inadmissibles de notre collègue", a-t-il ajouté.

Bernard Accoyer a dit avoir convoqué l'auteur des propos controversés, un député de Martinique.

Ce dernier court le risque d'être sanctionné par le bureau d'une censure simple, qui entraînerait la privation pendant un mois de la moitié de son indemnité parlementaire, ou d'une censure avec exclusion temporaire.

Il avait provoqué la colère du Premier ministre François Fillon mardi en lui posant une question sur les propos du ministre de l'Intérieur qui a estimé que toutes les civilisations "ne se valent pas".

"Vous, M. Guéant, vous privilégiez l'ombre, vous nous ramenez jour après jour à ces idéologies européennes qui ont donné naissance aux camps de concentration", avait-il déclaré sous les huées des députés de la majorité.

"M. Guéant, le régime nazi, si soucieux de purification, était-ce une civilisation ?", avait demandé l'élu.

Chine Labbé, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7708343 le mercredi 8 fév 2012 à 18:09

    L'obscur Letchimy aura eu son quart d'heure de notoriété grâce à Guéant... Il peut le remercier!

  • M566619 le mercredi 8 fév 2012 à 17:11

    Il est dommage que devant la gravité des faits, l'on ne puisse pas appliquer des sanctions plus lourdes.

  • laquitta le mercredi 8 fév 2012 à 17:00

    Nos députés ne sont pas très intelligents il faut le reconnaitre, mais celui-ci est certainement un cas.

  • newwin le mercredi 8 fév 2012 à 16:57

    seulement il représente les dom tom et sarko a trop besoin de leur voixalors vont pas faire de vagues lol

  • bordo le mercredi 8 fév 2012 à 16:55

    Il a eu son heure de gloire...il va retourner à sa médiocrité.

  • birmon le mercredi 8 fév 2012 à 16:54

    Certainement aurait-on du tester l'alcolémie de ce député. On produit du rhum à la Martinique, peut-être en avait-il abusé pour tenir des propos d'une telle démesure. A moins qu'on ne doive qualifier de racistes les socialistes qui l'ont envoyé au carton pour qu'il se ridiculise devant toute la France.

  • alf95 le mercredi 8 fév 2012 à 16:48

    Qu'ils l'excluent à vie, sans indemnités, ça sera toujours ça d'économisé pour la France.

  • bercam01 le mercredi 8 fév 2012 à 16:44

    Il s'agit d'un cas pathologique, il est "apparenté" socialiste... J'espère que le bureau de l'Assemblée sera indulgent avec ce pauvre garçon.

  • 2445joye le mercredi 8 fév 2012 à 16:35

    Au fond, en poursuivant un peu le raisonnement de Claude Guéant,si certaines civilisations sont supérieures à d'autres, il est plausible de penser que ceux qui les ont produites sont également supérieurs aux autres. Et, de fil en aiguille, ...