Le cartel des panneaux de signalisation routière sanctionné

le
0
Huit entreprises devront payer au total une amende de 52,7 millions d'euros.

L'affaire a débuté comme un western. Le 14 mars 2006, des officiers de police judiciaire font une perquisition dans le très chic restaurant parisien Le Pré Catelan, où déjeunent les représentants de huit entreprises spécialistes des panneaux de signalisation. Le juge d'instruction fait saisir un document intitulé «règles», qui détaille comment ces sociétés se partagent le marché sans respecter les lois de la concurrence. Une supercherie qui aura duré près de dix ans, entre 1997 et 2006.

L'Autorité de la concurrence, qui s'était autosaisie du dossier il y a trois ans, n'a pas été tendre avec ces sociétés convaincues d'entente illicite. Dans sa décision rendue mercredi, elle les a condamnées à verser une amende totale de 52,7 millions d'euros.

Un système parfaitement organisé

Une sanction exécutoire, car une procédure devant la cour d'appel n'est pas suspensive. Parmi les entreprises épinglées, essentiellement des PME sans forte notoriété (Lacroix Si

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant