Le cardinal André Vingt Trois prône le dialogue entre l'art et la foi

le
0
Face aux spectacles qui offensent les chrétiens, le Cardinal André Vingt-Trois invite «à ne pas se tromper de combat».

En concluant l'assemblée des évêques à Lourdes, ce mercredi, le cardinal André Vingt-Trois est revenu sur les récentes polémiques suscitées par «deux spectacles» mettant en cause la figure du Christ . Il ne les a pas nommés directement mais a évoqué en filigrane les problèmes posés par : «Le concept du visage du fils de Dieu» de Romeo Castelluci et «Golgota picnic» de Rodrigo Garcia.

Le président des évêques a noté que ces créations suscitaient «un vif émoi parmi les chrétiens» et qu'il comprenait «le trouble de beaucoup» à ce sujet mais que l'Eglise catholique entendait réagir «sans se laisser enfermer dans une forme de débat où l'Église se défendrait elle-même comme un groupe minoritaire dans une société pluriculturelle ou même hostile». Car, a-t-il expliqué, «notre foi au Christ nous appelle à le suivre dans la manière dont lui-même a affronté l'adversité, la violence, la haine». D'où son appel à «une réflexion sérieuse sur notr

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant