Le carburant plombe le budget automobile

le
2
INFOGRAPHIE - En 2011, le budget d'une Clio essence a augmenté de 4 % et celui d'une 308 diesel de 2,5 %.

La hausse des prix à la pompe rend la possession d'une voiture de plus en plus chère. L'an dernier, le propriétaire d'une Renault Clio 3 essence a dépensé 5976 euros, soit 4 % de plus qu'en 2010, selon l'étude annuelle de l'Automobile Club. Principale explication à cette augmentation deux fois supérieure à l'inflation, le conducteur de cette voiture a déboursé 10,9 % de plus en essence, soit 786 euros. Et cela, bien qu'il ait parcouru 54 kilomètres de moins (9022 km). Pour les mêmes raisons, la facture annuelle pour une Peugeot 308 diesel est également plus salée. En roulant 15.476 kilomètres (1,1 % de moins), le conducteur a payé 15,2 % de plus en gazole (930 euros). Au total, son propriétaire a dépensé 7654 euros (+2,5 %).

Pour la deuxième année consécutive, le prix des carburants a connu en 2011 une augmentation à deux chiffres: 11,4 % en essence et 16,5 % en gazole, relève l'Automobile Club. En deux ans, le SP95 a augmenté de près d'un quart (24 %) et le gazole de plus d'un tiers (35 %). Ce rattrapage fait que «l'avantage à acquérir un véhicule diesel par rapport à un modèle essence va en diminuant», le coût des modèles équipés de cette technologie étant plus élevé, souligne Didier Bollecker, le président de l'association. L'an dernier, 72 % des voitures vendues en France étaient des diesels. Autre dépense en hausse, les frais d'entretien: ils progressent de 3,1 % pour la Clio essence et de 4,15 % pour la 308 diesel. L'assurance a connu en revanche une «augmentation maîtrisée».

Valeur de reprise en baisse

Concernant le coût d'achat, celui de la Clio essence a moins augmenté que l'inflation en quatre ans. Mais, dans le même temps, la valeur de reprise du même modèle datant de 2007 a chuté de 17 %. Le bonus écologique et les promotions pratiquées par les constructeurs sur les voitures diesel neuves ont en effet fait s'effondrer les prix des véhicules d'occasion à essence. Au total, la somme à rajouter (achat moins reprise) a augmenté de près de 22 % par rapport à 2007. Pour ce conducteur, qui a pris un crédit sur quatre ans, le coût d'acquisition (qui inclut la carte grise) atteint 2776 euros en 2011 (+3,7 % sur un an). Pour la 308 diesel, ce coût d'acquisition n'a pas progressé en 2011, la hausse du prix catalogue étant compensée par celle de la valeur de reprise de la 308 de 2007, mieux équipée que la précédente génération.

Pour faire des économies, l'achat d'un véhicule low-cost peut s'avérer intéressant. Le propriétaire d'une Dacia Logan n'a ainsi déboursé que 4479 euros en 2011. La différence se fait essentiellement à l'achat et pour l'entretien. Les dépenses de carburant sont toutefois plus élevées, car les moteurs sont moins efficaces.

Le poste carburant risque cette année encore de grever les budgets, après avoir atteint des records ces derniers mois. François Hollande avait proposé de bloquer les prix à la pompe pendant la campagne présidentielle. Mais le recul des dernières semaines n'a pas rendu cette mesure nécessaire. Quoi qu'il en soit, le gouvernement veut réintroduire une taxe flottante sur les carburants, afin de lisser l'impact des cours du brut. «Nous verrons si ces annonces de campagne seront suivies d'effets», a souligné Didier Bollecker.


LIRE AUSSI:

» Les prix du gazole et du SP 95 au plus bas depuis janvier

» Les prix des carburants poursuivent leur repli

» Comment réduire son budget voiture? (Le Particulier)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Rockfund le mercredi 6 juin 2012 à 14:20

    C'est un trou noir de fric la bagnole quand on arrête de penser que ça rend service...

  • j.laur13 le mercredi 6 juin 2012 à 10:43

    Ils ont oublié l'impact sur le budget auto du cout des radars.