Le Captain Morgan sauve Leicester

le
0
Le Captain Morgan sauve Leicester
Le Captain Morgan sauve Leicester

Lors d'un match largement dominé par les Saints, les hommes de Ranieri ont su marquer sur une de leurs rares occasions avant de défendre héroïquement pendant toute une mi-temps. Que les concurrents sont loin ! Que le titre est proche !

Leicester 1-0 Soton'

But : Morgan (38e)

Une grande bouteille de Coca, une table basse encombrée de verres plus ou moins pleins, des fauteuils et canapés pliant sous le poids de nombreux convives, une enceinte bluetooth qui crache le dernier morceau à la mode. Ce décor, tout le monde le connaît, c'est celui d'une bonne vieille soirée en appartement. Soudain, on toque à la porte. Claudio Ranieri se lève et va ouvrir. Il en a marre de boire de la Singha et de manger des donuts. Heureusement, Morgan vient d'arriver. Il a amené avec lui sa bouteille. Un bon Captain Morgan. La fête peut enfin commencer. Les rares Saints de la soirée, ceux qui ne boivent ni ne fument, quittent les lieux. Restent seulement les joueurs de Leicster, encore victorieux cette après midi grâce au premier but en Premier League de leur capitaine. La fête a commencé il y a bien longtemps pour les Foxes, et il semblerait qu'elle va continuer jusqu'au petit matin de la dernière journée de championnat...

For Fuchs' sake !


Sous les yeux d'un King Power Stadium rempli de donuts et de bières offerts par le président pour remercier les supporters des Foxes, les joueurs de Ranieri entendent bien se rapprocher un peu plus du titre qui leur est promis. Les Saints, eux, souhaitent se rapprocher des places européennes. Le début de match n'est pas des plus faciles pour les renards, qui doivent prendre la mesure de la défense à cinq de leurs adversaires. Des Saints un peu timides, clairement là pour jouer les contres et rien que les contres. Vardy, lui, ne ménage pas ses efforts. C'est d'ailleurs de lui que partent toutes les offensives des Foxes. Malgré tout, une fois le premier quart d'heure passé, supporters et téléspectateurs ont de quoi se demander s'ils ne sont pas en fait en train de regarder de la Ligue 1 tant on s'ennuie. Le premier frisson parcourt l'échine des supporters sur un centre de Vardy qu'Okazaki ne peut finalement pas reprendre (18').

Les joueurs de Koeman sortent finalement de leur torpeur et viennent gêner la relance des leaders. Albrighton, absolument pas dans son match, perd de nombreux ballons dans son propre camp. Heureusement pour lui, ses coéquipiers tiennent la baraque derrière. La tête de Graziano…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant