Le Capitole de Toulouse en 2014-2015 : Lifar et Petit entre Verdi et Puccini

le
0
Le théâtre du Capitole de Toulouse appuiera sa saison 2014-2015 sur les grand piliers lyriques, de Verdi à Puccini en passant par Wagner, et honorera les grand chorégraphes Serge Lifar et Roland Petit. paul prescott/shutterstock.com
Le théâtre du Capitole de Toulouse appuiera sa saison 2014-2015 sur les grand piliers lyriques, de Verdi à Puccini en passant par Wagner, et honorera les grand chorégraphes Serge Lifar et Roland Petit. paul prescott/shutterstock.com

(AFP) - Le théâtre du Capitole de Toulouse appuiera sa saison 2014-2015 sur les grands piliers lyriques, de Verdi à Puccini en passant par Wagner, et honorera les grands chorégraphes Serge Lifar et Roland Petit.

Le directeur artistique, Frédéric Chambert, a annoncé cette semaine que sa sixième saison à la tête du Capitole débuterait par le "Bal Masqué", de Verdi, pour s'achever par "Turandot", de Puccini.

Ce "Bal masqué" bénéficiera des costumes de Christian Lacroix et sera servi par le ténor ukrainien Dmytro Popov et la soprano américaine Keri Alkema.

Pour la princesse Turandot, chantée par Elisabete Matos, le Capitole a choisi la version mise en scène par le Catalan Calixto Bieito, résolument moderniste. "Il passe parfois pour un provocateur car il pense que la force d'une oeuvre est en son coeur et qu'on peut la réinterpréter à l'infini", a souligné avec conviction M. Chambert devant la presse.

Fin janvier, c'est le "Tristan et Isolde" mis en scène en 2007 à Toulouse par Nicolas Joël qui reviendra pour cinq heures de Wagner, avec Robert Dean Smith et Elisabete Matos dans les rôles-titres.

La saison lyrique fera place aussi, comme chaque année, à la musique baroque avec "Castor et Pollux", de Rameau, et à la musique contemporaine. Après "Les Pigeons d'Argile", de Philippe Hurel, donné actuellement en première mondiale, ce sera le tour, en avril prochain, de "Massacre", de Wolfgang Mitterer - "pape de l'électroacoustique" - sur la Saint-Barthélemy.

Parmi les autres "chemins de traverse" énumérés par Frédéric Chambert le Britannique Benjamin Britten se taillera la part du lion, en novembre, avec "Owen Wingrave" et "le Tour d'écrou".

Du côté des ballets, le directeur de la danse, Kader Belarbi, dont c'est la troisième saison au Capitole, se veut "encore en période de construction". Il inscrit deux grands chorégraphes à son programme en octobre: Serge Lifar (1905-1986), avec "Les Mirages", et Roland Petit (1924-2011), avec les "Forains", sur deux morceaux d'Henri Sauguet. Une exposition leur sera en outre consacrée jusqu'à la fin 2014.

Les ballets du Capitole exécuteront l'an prochain 29 représentations au total autour de cinq spectacles, dont une première mondiale, "les Liaisons dangereuses", sur une chorégraphie de Davide Bombana.

Le 50e concours international de chant de Toulouse qui a lieu tous les deux ans, se déroulera par ailleurs début septembre au Capitole, sous la présidence de la grande cantatrice espagnole Teresa Berganza.

(www.theatreducapitole.fr)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant