Le capitaine du Sewol condamné à 36 ans de prison en Corée du Sud

le
0
36 ANS DE PRISON POUR LE CAPITAINE DU SEWOL EN CORÉE DU SUD
36 ANS DE PRISON POUR LE CAPITAINE DU SEWOL EN CORÉE DU SUD

GWANGJU Corée du Sud (Reuters) - Le capitaine du Sewol, le ferry sud-coréen dont le naufrage à la mi-avril a fait 304 morts, a été condamné mardi à 36 ans de réclusion pour négligence par un tribunal de Gwangju, dans le sud du pays.

Le parquet avait requis la peine de mort pour homicide, mais Lee Joon-seok a été acquitté de ce chef d'accusation. Il a revanche été retenu à l'encontre de l'ingénieur en chef du ferry, condamné à 30 ans de prison pour ne pas s'être porté au secours de deux membres d'équipage blessés.

Des peines de cinq à 20 ans ferme ont par ailleurs été prononcées à l'encontre de treize autres membres de l'équipage.

Le parquet a fait savoir qu'il ferait appel de toutes ces condamnations. Des cris d'indignation ont retenti dans le palais de justice bondé à l'énoncé du verdict.

"Ce n'est pas juste, Monsieur le juge !", s'est écriée une femme, tandis que des proches de victimes éclataient en sanglots.

"C'est tout ce que mérite la vie de nos enfants ? La peine de mort n'est même pas suffisante pour l'équipage", s'est indignée une autre.

Le ferry bondé a fait naufrage le 16 avril alors qu'il assurait la liaison avec l'île de Jeju. Seuls 172 des 476 passagers et membres d'équipage ont pu être secourus. Sur les 304 morts, 250 étaient des adolescents.

Les images vidéo du drame qui montrent l'équipage abandonnant le navire après avoir ordonné aux passagers de rester dans leurs cabines ont soulevé une vague d'indignation.

Les accusés disent avoir pensé que l'évacuation, à laquelle ils n'avaient pas été formés correctement, était du ressort des gardes-côtes, mais beaucoup ont reconnu qu'il n'avaient pas fait le nécessaire. Le capitaine a présenté ses excuses aux familles des victimes.

L'enquête a par ailleurs montré que le Sewol, modifié pour accueillir davantage de passagers, ne répondait plus aux normes.

Soupçonné d'être à l'origine des négligences ayant entraîné le naufrage, l'homme considéré comme le patron du groupe tentaculaire propriétaire du Ferry a été retrouvé mort en juin au terme d'intenses recherches.

(Ju-min Park; Eric Faye et Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant