«Le cannabis peut-il être un médicament ?»

le
0
AVIS D'EXPERT - L'analyse du Pr Jean Costentin, neuropsycho-pharmacologue, membre de l'Académie nationale de médecine et président du Centre national de prévention et d'étude des toxicomanies (CNPERT).

Un médicament doit d'abord ne pas nuire et son utilité doit se fonder sur les bienfaits apportés au patient par rapport aux risques d'effets secondaires et de toxicité. Or, les effets pharmacologiques du cannabis sont trop modestes pour compenser des effets secondaires nombreux, fréquents et parfois graves, alors qu'il existe d'authentiques médicaments pour obtenir les mêmes effets de façon plus efficace, mieux ciblée et en toute sécurité.

Sur le plan strictement pharmacologique, un médicament doit d'abord être précisément dosé. Est-ce seulement envisageable dans la mesure où la marijuana et le haschich sont des mélanges de nombreuses substances, dont les proportions peuvent considérablement changer selon la variété, le lieu de culture, le climat, le mom...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant