Le candidat du PS en PACA écarte tout désistement face au FN

le
1
    PARIS, 6 décembre (Reuters) - Le candidat du PS en 
Provence-Alpes-Côte-d'Azur, Christophe Castaner, a écarté 
dimanche tout désistement au profit de la droite face au Front 
national dont la liste menée par Marion Maréchal-Le Pen a obtenu 
plus de 41% des voix au premier tour des élections régionales.  
    "L'heure est grave", a-t-il dit dans une déclaration à 
Marseille. "J'en appelle au sursaut, au réveil de chacune et de 
chacun de nos concitoyens parce que jamais on ne doit voter avec 
ses peurs". 
    Le candidat de la droite "Christian Estrosi ne peut ce soir 
prétendre être le républicain qui rassemblerait les uns et les 
autres vers la victoire dans notre région".  
    "Il a tout au long de cette campagne, alimenté, arrosé, semé 
la graine de la fleur du mal que le Front national veut 
aujourd'hui ramasser", a-t-il ajouté. "Je constate que ce soir 
l'ensemble des forces de gauche, républicaines, démocrates, et 
écologistes sont supérieures à celles du candidat des 
Républicains". 
    Selon une estimation Ifop-Fiducial pour iTELE, Paris Match 
et Sud Radio, la liste frontiste menée par Marion Maréchal-Le 
Pen réunit 41,7% des voix, contre 24,5% pour la liste de la 
droite et du centre menée par Christian Estrosi et 18,1% pour le 
PS et ses alliés. 
 
 (Marine Pennetier, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • janaliz le dimanche 6 déc 2015 à 20:52

    Le sieur Castaner n'a pas bien compris que ce sont ses électeurs qui vont le plus pâtir du revirement de la région, si tant est que le programme de la fifille soit vraiment mis en place... Ce qui n'est pas du tout une certitude...