Le canal de Suez ouvre la voie aux brise-glace russes

le
0

Commodesk - Les autorités égyptiennes ont décidé d'augmenter à partir de mai prochain les frais de passage du canal de Suez pour les cargos.

L'Egypte compte remonter le coût de traversée du canal de Suez de 2,5 à 5%, selon le type de navire et son tonnage. Les pétroliers transportant du pétrole brut, ou les méthaniers, paieront 5% de plus.

Les autorités russes y voient une opportunité,  et elles viennent d'approuver un projet de développement de leur zone arctique.

Une hausse de taxe inférieure à l'inflation justifie-t-il d'emprunter la route alternative, plus longue, contournant l'Afrique par le Cap de Bonne-Espérance ? La plupart des armateurs ne le croient pas, parce que le trajet serait deux fois plus long. Même pour amener du GNL de Mourmansk (Russie) en Inde, il n'y a pas d'autres options que le canal de Suez.

La piraterie n'est pas non plus un argument fort, sachant qu'en 2012, les attaques dans le détroit d'Aden ont diminué de 80%, du fait des patrouilles de navires de guerre et autres groupes de sécurité présents à bord des cargos. Plus de 17.000 navires marchands ont emprunté le canal de Suez en 2012.

Le ministère russe des Transports fait néanmoins avancer le projet de mise en place d'une administration chargée de gérer la Voie maritime du Nord, accompagnée de service de déglaçage des navires, avec des brise-glace à propulsion nucléaire en appui. La Russie compte sur une hausse significative des coûts mondiaux du fret qui changerait la donne. Atomflot, désormais service privé de brise-glace nucléaires, estime que la Voie du Nord serait empruntable de juillet à la fin novembre.

Le volume de marchandises transportées en transit par le Grand Nord en 2012 était de 1,2 million de tonnes, composé principalement de GNL, de produits pétroliers, de minerai de fer et de charbon, les trois quarts des parcours commençant à Mourmansk.

Le projet de développement des régions arctiques comprend la construction d'un port pour l'exportation du gaz naturel liquéfié depuis Sabetta, dans le golfe de l'Ob, encouragé par Gazprom.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant