Le canadien Spin Master remonte Meccano

le
0
Le nouveau propriétaire du fabricant de jeux de construction investit en marketing et dans de nouveaux produits.

Derrière les murs en brique rouge de l'usine Meccano, les 85 employés sont dans les ­starting-blocks. Si, à cinquante jours de Noël, les jouets sont déjà en rayons, il faut encore répondre aux dernières commandes des distributeurs. «Nous pouvons lancer des productions en express jusqu'au 22 ou 23 décembre», explique ­Mattei Théodore, directeur de l'usine.

Tous les espoirs reposent sur la dernière ­gamme de Meccano, ­Évolution, vendue 20 % plus chère mais estampillée «made in France». Elle a vocation à devenir l'un des deux piliers de la marque avec sa collection phare, ­Multimodels. Les hélicoptères et dépanneuses, avec leurs bras mécaniques et leurs suspensions, ont été peaufinés pendant deux ans.

Trois mois après son rachat par la société canadienne Spin Master, l'entreprise espère renouer cette année avec la croissance. «Meccano a le...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant