Le Canada ouvre ses portes aux fromages français

le
0
Ottawa et Bruxelles sont sur le point de signer un accord de libre échange historique. Les producteurs canadiens de fromages redoutent une déferlante de produits européens.

«C'est inacceptable». L'association des Éleveurs laitiers du Canada proteste contre la signature, qui pourrait intervenir ce vendredi à Bruxelles, de l'accord de libre échange historique entre le Canada et l'Union européenne (UE). Le premier ministre canadien Stephen Harper doit rencontrer ce jeudi le président de la Commission européenne José Manuel Barroso pour boucler cet accord négocié, non sans difficultés, depuis quatre ans.

L'agriculture restait le principal point de blocage de cet accord qui doit doper les échanges transatlantiques. Selon des estimations communes datant de 2008, cette union douanière doit gonfler de 11,6 milliards par an le PIB de l'UE (+0,08 %) et de 8,2 milliards celui du Canada (+0,77 %). Ottawa vient d'accepter de doubler, à 30.000 tonnes par an, le volume...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant