Le Canada offre un sursis aux parents d'une Française malade

le
0
Le couple avait vu sa demande de résidence permanente au Québec rejetée en raison des soins de leur fille, jugés trop coûteux. Mais la ministre de l'Immigration de la province vient de s'engager à ce qu'ils puissent rester.

Les Barlagne sont soulagés, mais ils n'osent pas encore crier victoire. Cette famille française, installée à Montréal depuis 6 ans, s'était vue refuser en mai sa demande de résidence permanente - qui permet de vivre et travailler au Canada sans limite dans le temps - au motif que les soins requis par leur fille de sept ans, Rachel, représentait un «fardeau excessif» pour l'Etat fédéral. Mais leur avocat a annoncé mardi que la ministre de l'Immigration de la province du Québec s'était engagée pour que leur dossier aboutisse.

Comme ils l'avaient annoncé en mai, David et Sophie Barlagne avaient déposé jeudi une demande humanitaire auprès du ministre fédéral de l'Immigration, qui dispose d'un pouvoir discrétionnaire pour ce genre d'affaire. Mais Jason Kenney a exclu toute intervention personnelle. Or l'examen d'une demande humanitaire peut prendre jusqu'à deux ans, et le permis temporaire de travail du couple Barlagne expire en juillet. Toute la famille risquait don

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant